Fanfictions slashs : quels publics, pratiques et représentations ?

Groupe : Christelle Bourse, Léa Neveu, Theane Sampaio

Introduction

Sujet et problématique

Notre réflexion dans le cadre de l’enquête collective s’est portée sur la réception et l’interprétation de biens culturels par le public, et ce à travers les fanfictions qui nous semblent être une forme d’appropriation des biens culturels intéressante, notamment celles dites slashs (avec des couples homosexuels qui ne sont pas présents dans les histoires originales). L’écriture des fanfictions, comme l’explique Sébastien François, permet non seulement de montrer son appréciation d’une oeuvre mais fonctionne aussi “ […] souvent [comme] un point de départ pour exprimer des goûts pluriels et même des avis critiques et contradictoires, loin d’une hypothétique unicité de l’«être-fan ». »(FRANCOIS, 2009, p.161). On peut se demander quelles critiques et goûts sont portés par les fans dans le genre précis qu’est le slash. Nous nous étions interrogées au départ sur la critique du queerbaiting (présence de tensions homoérotiques dans l’histoire originale pour attirer un public plus large, mais sans qu’il n’y ait jamais de relation homosexuelle) comme motivation d’écriture de fanfictions, bien que ce ne soit certainement pas la seule raison. Même sans queerbaiting, une critique portant sur la représentation des minorités sexuelles dans les livres peut être envisagée. L’écriture de fanfictions slashs pourrait aussi être interprétée comme l’envie de faire advenir quelque chose qui n’est pas du tout présent dans l’histoire originale.

Plusieurs études sur les fanfictions ont montré que les auteurs étaient principalement de jeunes femmes, ce qui a provoqué des interrogations relativement au slash, qui met souvent en scène des relations entre hommes. L’article de Sébastien François aborde rapidement la question mais oublie d’interroger une donnée importante qui est la sexualité de ces jeunes femmes : s’il est possible que ce soit des femmes hétérosexuelles, ce n’est pas à prendre comme un fait.

Il faudrait donc se pencher plus en détail sur le profil des auteur.e.s et lecteur.ice.s de ces fanfictions, mais aussi sur leurs représentations du slash. On peut se demander s’il s’agit du seul genre de fanfiction lu ou écrit. En outre, une autre question se pose avec l’utilisation d’Internet pour partager et discuter des fanfictions : comment les auteur.e.s et lecteur.ice.s s’approprient le dispositif et comment cela influe sur leurs pratiques liées aux fanfictions ? Deux appropriations sont donc en jeu : celle du bien culturel et celle du dispositif numérique.

Méthode et corpus

Notre enquête va porter sur les fanfictions slashs de l’univers Harry Potter. Le choix de cette oeuvre repose sur son ancienneté, son succès et sur le grand nombre de fanfictions qu’elle a inspirée. Nous nous basons sur le site fanfiction.net qui offre un corpus étendu de fanfictions, commentaires, forums etc, qu’il va falloir réduire.

Afin de mieux cerner le profil des auteur.e.s et lecteur.ice.s nous souhaiterions nous pencher sur les fiches de présentation des utilisateur.ice.s français.es du site, tout en sachant que les informations données ne sont pas formatées, et qu’elles seront donc variables. Le nombre de fiches à étudier reste à déterminer. Par ailleurs, nous souhaitons surtout procéder à des entretiens pour mieux interroger les pratiques et représentations des utilisateur.ice.s.

Une analyse des commentaires sur quelques fanfictions populaires pourrait permettre de mieux comprendre les interprétations du livre et de la fanfiction même, ainsi que les interactions entre lecteur.ice.s, et avec les auteur.e.s. Cette analyse servira principalement à enrichir les entretiens, à faire réagir les personnes interrogées. De même nous pourrions envisager d’explorer les discussions sur les forums francophones.

Afin de mieux cerner le fonctionnement du site et la place des fanfictions slashs, nous avons commencé une petite recherche pour disposer de quelques chiffres permettant de cadrer la proportion de fanfictions slashs dans l’univers Harry Potter, à la fois en français et en anglais. Les fanfictions anglophones sont plus nombreuses, ce qui est peut être dû à divers facteurs. La comparaison rapide donnera la possibilité de mieux comprendre le contexte francophone. Il s’agirait aussi de voir quels couples slashs sont les plus appréciés grâce à la fonction “pairing” dans les filtres du site. A partir du nombre fanfictions écrites au sujet des différents couples slashs et si possible à partir du nombre de reviews des fanfictions,  nous pourrions choisir quelques fanfictions qui composeront notre corpus pour les commentaires, les fiches de présentation et les forums.

Nous faisons part ici du processus pour commencer à établir ces statistiques, ainsi que de nos réflexions, et des problèmes qui sont survenus.

Première observation et réflexions sur les approches

Données générales

Nous allons d’abord dans l’onglet “Browse”. Dans la liste “Stories” nous sélectionnons “Books”. Les différents livres sont classés par nombre de fanfictions et Harry Potter est le premier avec approximativement 755 000 fanfictions.

En allant dans les Filtres, si l’on indique “Rating : all” (le filtre par défaut étant “K -> T”) et qu’on ne choisit pas d’autre filtre, on ne dispose plus que de 721 000 fanfictions Harry Potter. Il faudrait demander aux administrateurs pourquoi cet écart avec les 755 000 de départ. Si nous sélectionnons dans les filtres la langue anglaise, on réduit le nombre de fanfictions à 572 000 environ, et à 47 500 en français.

Rating Langue Nombre approx. fanfictions Proportion des fanfictions par langue
All Anglais 572 000 79,33%
Français 47 500 6,58%
N/A 721 000 100%

Chiffres datant du 06/12/16

Note sur les Ratings :

K : Convient à tous à partir de 6 ans. Pas de langage vulgaire, ni de violence ni de scènes de sexe.

K + : A partir de 9 ans : action légèrement violente, langage moins surveillé mais pas de grossièreté. Pas de scènes de sexe.

T : Acceptable pour les plus de 13 ans. Violence modérée, injures sans grossièreté, scènes de sexe suggérées.

M : Ne convient pas aux enfants et adolescents de moins de 16 ans. Violence suggérée, langage susceptible de choquer, scènes de sexe non explicites

MA : Convient à un public adulte. Peut contenir langage obscène et scènes de sexe explicites.

Ajout sur la page d’accueil le 4 juin 2012

Nous aimerions clarifier la politique sur le contenu des histoires que nous avons mis en place depuis 2002. FanFiction.Net suit un système de classement « Fiction Rating  » allant de K à M. « Fiction Rating » va jusqu’à la classification MA mais, depuis 2002, FanFiction.Net n’accepte pas le MA qui correspond à un contenu pour adultes / explicite. FanFiction.Net accepte uniquement les fictions de Kà M. Les fictions M peuvent contenir un language, des thèmes et des suggestions de type adulte (adult language, themes and suggestions). Les descriptions détaillées d’interactions physiques de nature sexuelle ou violente (Detailed descriptions of physical interaction of sexual or violent nature) est considérée comme MA et, à ce titre, n’est pas été autorisé sur le site depuis 2002.

‘Les ratings’, Fanfiction.net, mode d’emploi – Ecrire des histoires <http://ffnetmodedemploi.free.fr/rating.php> [consulté le 6 décembre 2016]

Fonction “pairing”

Le site dispose de multiples filtres : genre (possibilité d’en choisir 2), longueur de la fanfiction, univers (film, livres etc), date de publication, statut (finie ou en cours). Il est aussi possible de choisir 4 personnages présent dans l’histoire. Une option de “pairing” a été introduite en octobre 2013 d’après le blog du site (‘Pairing Mode Part One’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013 ). En cochant l’option “pairing”, les personnages sélectionnés sont considérés comme ayant une relation forte (peut être une relation à 2,3 ou 4 en fonction du nombre de personnages sélectionnés). Sur un billet de blog il est indiqué “Please note the word “pairing” can be misleading as it represents the strong association, which does not have to be romantic, between two or more characters as designated by the writer. For simplicity reasons we will continue to use this term until a better term can be found.” (‘Pairing Visibility’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013).

Il pourrait être intéressant de voir comment l’option est utilisée par les utilisateur.ice.s (à la fois auteur.es qui classifient leur récit et lecteur.ice.s qui utilisent le filtre pour chercher des histoires) lors des entretiens : est-ce qu’on a plutôt des “pairing” romantiques ou est-ce aussi utilisé pour signifier des amitiés, des relations familiales etc ?

Cela pose néanmoins un problème pour les statistiques car on ne peut pas considérer que les fanfictions avec un pairing homme/homme ou femme/femme soit nécessairement des relations amoureuses / sexuelles. Il serait trop long et peu intéressant de vérifier le contenu de chaque fanfiction pour confirmer le type de relation.

On peut noter que d’après les administrateurs, avant qu’il y ait l’option de pairing et quand il n’y avait la possibilité de choisir que 2 personnages, le filtre était un moyen pour les utilisateurs du site de signaler la présence d’un couple : “Due to the fact that there were only 2 slots available previously, users implied a pairing relationship.” (‘Characters and Pairing’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013 ). On peut voir ici une possible tension entre usage désigné par les administrateurs et usage fait en réalité, qui devra être interrogée.

La première version de l’option de pairing comportait un problème : tous les personnages indiqués dans les fanfictions déjà présentes étaient indiquées comme pairing et les auteurs devaient enlever cette indication si cela ne correspondait pas à leur histoire (d’après les commentaires sur : ‘Pairing Mode Part One’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013  ). Le problème a été réglé dans le deuxième version et il n’y a pas de pairing par défaut. Dans les commentaires, on peut voir que le pairing est associé au genre “romance”.

A partir de ces observations rapides, il peut être tout de même intéressant d’établir des statistiques à partir de l’option de pairing, celle-ci ayant l’air d’être plutôt utilisée pour indiquer les couples. Il faut cependant noter que la fiabilité de ces statistiques sera assez faible, mais permettra tout de même de donner un ordre de grandeur. Un autre problème est de savoir s’il faut se limiter aux fanfictions du genre romance ou pas. Les pairings ne sont pas forcément le coeur de l’histoire.On peut se demander si la fanfiction est bien considérée comme fanfiction slash si l’histoire homosexuelle n’est pas au centre du récit.

Fanfictions “slash”

Cela nous amène à une autre approche qui serait de chercher les fanfictions qui comportent le mot “slash” dans la description. D’autres dénominateurs provenant du manga comme “yaoi” ou “shonen ai” sont parfois utilisés  pour désigner des relations entre hommes, et “yuri” pour désigner des relations entre femmes, ainsi que “femslash”. Ce dernier terme suppose donc que le slash sert avant tout à désigner des couples d’hommes. Les termes peuvent être utilisés ensemble dans la description (ex : yaoi/shonen ai ou yaoi/slash). La mention slash reste celle comportant le plus de résultats. Dans la barre de recherche du site nous avons tapé chaque terme un par un, puis dans les options données à droite nous avons sélectionné “Harry Potter”. Nous pouvons voir dans les options le nombre de fanfictions par langue.

Mot recherché Anglais Proportion par rapport aux 572 000 FF Harry Potter en anglais Français Proportion par rapport aux 47500 FF Harry Potter en français
Slash 33 380 5,84% 3326 7%
Yaoi 1678 / 835 /
Shonen Ai 52 / 13 /
Yuri 167 / 159 /
Femslash 1437 / 67 /

Recherche effectuée le 06/12/16 sur https://www.fanfiction.net/

Le problème de cette méthode est qu’il ne s’agit pas d’un filtre codé. Ainsi en cherchant “slash” on peut tomber sur des descriptions indiquant “this is not slash”, mais qui apparaissent quand même dans la recherche. Néanmoins, on peut noter qu’on a une proportion similaire de fanfictions anglaises et françaises comportant la mention “slash” par rapport aux fanfictions Harry Potter en général dans chaque langue (sachant que le nombre de fanfictions totales est approximatif car il n’est pas indiqué en détail par le site).

Après cette recherche sur les mots clés, nous avons pu voir que des fanfictions qui sont décrites comme “slash” par leurs auteurs n’utilisent pas forcément la fonction de pairing, qui est marqué dans la description par les noms des personnages entre crochets (ex : [Harry P., Draco M.]), mais qu’ils indiquent les noms de personnages. On peut donc encore une fois questionner la fiabilité de statistiques faites à partir de cette fonction.

Recherche par le nom des couples

Malgré leur manque de fiabilité, les statistiques faites à partir du pairing peuvent donner une idée des couples les plus fréquents. Il faudrait également s’intéresser au nombre de reviews / commentaires pour ces fanfictions, la fréquence de présence de couples ne voulant pas nécessairement dire qu’il y a un intérêt particulier pour ce couple.

Une fois établis les couples / les fanfictions les plus populaires on pourrait effectuer une recherche par nom de couple ou en indiquant le nom des deux personnages dans la barre de recherche. On trouve des fanfictions en tapant par exemple “Draco x Harry” ou “Drarry”. Là encore, la fonction de pairing n’est pas forcément utilisée alors même que d’après l’utilisation de ces noms dans la description, la fanfiction porte sur le couple. Cela peut s’expliquer par l’ancienneté de certaines fanfictions qui n’ont pas été recodées après l’introduction de la fonction “pairing”.

Cette recherche par nom de couple ne permettrait pas de produire des statistiques sachant qu’un même couple peut avoir plusieurs combinaisons des deux prénoms. Le format Nom x Nom pose le même souci, sachant que ce n’est pas standardisé et que quelque peut utiliser le prénom et le nom quand une autre personne n’utilisera que le prénom etc. De même, une virgule, un x ou un slash peuvent être utilisés pour séparer les noms (‘List of Harry Potter Pairing Names – Fanlore’ <https://fanlore.org/wiki/List_of_Harry_Potter_Pairing_Names#Slash_Pairings> [accessed 6 December 2016]).  La collecte de données ne serait pas fiable. Cependant, il pourrait s’agir d’un moyen de trouver des fanfictions populaires pour certains couples.

Création de la base de données de “pairings”

Recenser les personnages

La première étape a été de recenser à la main tous les personnages listés dans les filtres. Se pose un premier problème qui est la quantité de personnages : 396. En outre, certains sont des animaux (Fang, Fawkes, Aragog, Basilisk, Mrs. Norris, Nagini, Trevor,etc), des objets (Mirror of Erised) et certains font référence à un groupe plus ou moins précis (Founders, Marauders, Dementors, OC [Original Characters]). Il est probable que certains personnages aient été inventés.

Par ailleurs, certains noms semblent mal classés ce qui résulte en fait d’une traduction automatique : “blood” apparaît dans les S et ne semble pas faire référence à un personnage. En cliquant sur le nom, les fanfictions listent “Sanguini” dans les personnages. La même chose s’est produite pour “Voldemort” qui est listé comme “Deathflight”. Le nom “poleaxe” renvoie au personnage “Merlin”.“To the left” est apparu pour “A. Sinistra”, “To C.” ou “For C.” pour “Cho C.”

Il est possible enfin que certains personnages soient parfois indiqués deux fois mais cela reste rare (Florence apparaît 2 fois).

Il n’est pas possible d’exploiter cette liste de 396 personnages. Nous avons donc envisagé d’établir une liste plus courte en partant de la recherche du mot-clé “slash”. A partir de là, nous pouvons sélectionner la langue et enfin regarder les personnages qui apparaissent le plus (il s’agit d’un filtre disponible également sur la droite). Plusieurs personnages d’autres univers de fictions sont listés car il est possible d’écrire des fanfictions “crossover”, mais nous ne les avons pas inclus dans la liste afin de rester dans l’univers Harry Potter.

Nous avons notés tous les personnages apparaissant dans plus de 10 fanfictions comportant le mot “slash” dans leur description, sachant qu’ils peuvent y apparaître sans faire partie du couple slash. La liste est réduite pour la langue anglaise à 90 personnages (nous incluons ci-dessous les 10 premiers personnages, qui sont similaires pour les FF anglaises et françaises). Il reste difficile de croiser tous les couples manuellement et de recueillir les données, mais cela permet de voir les personnages qui reviennent le plus fréquemment.

Liste personnages  « slash » (FF anglais) Nombre FF « slashs » (06/12/16) Liste « slash » (FF français) Nombre FF « slashs » (06/12/16)
Harry P. 20 449 Harry P. 2 314
Draco M. 11 532 Draco M. 1 543
Sirius B. 5 327 Severus S. 617
Remus L. 5 161 Sirius B. 421
Severus S. 4 678 Remus L. 365
Ron W. 1 538 Voldemort 116
Voldemort 912 Ron W. 106
Hermione G. 911 Lucius M. 97
James P. 866 Hermione G. 65
Lucius M. 698 Tom R. Jr. 61

Chiffres du 06/12/16

Classement par nombre de reviews

Le site fanfiction.net ne propose pas de classement des fanfictions par popularité que ce soit pas nombre de personnes qui ont mis l’histoire dans leurs favoris ou par le nombre de reviews. Il existe au moins une extension Google Chrome qui permettrait de faire ce classement.

Conclusion

Suite à cette première étape de recherche, nous avons pu voir les obstacles qui se dressent pour établir les statistiques avec des données très hétérogènes, biaisées par le dispositif et compilées manuellement. Il nous reste donc à les surmonter au moins partiellement pour compléter nos données de cadrage et pour définir notre corpus de fiches de présentations et de commentaires.

Bibliographie

François, Sébastien, ‘Fanf(r)ictions’, Réseaux, 2009, 157–89

‘Les ratings’, Fanfiction.net, mode d’emploi – Ecrire des histoires <http://ffnetmodedemploi.free.fr/rating.php> [accessed 6 December 2016]

Li, Xing, ‘Characters and Pairing’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013 <https://blog.fictionpress.com/2013/08/22/characters-and-pairing/> [accessed 6 December 2016]

———, ‘Pairing Mode Part One’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013 <https://blog.fictionpress.com/2013/10/13/pairing-mode-part-one/> [accessed 6 December 2016]

———, ‘Pairing Visibility’, FictionPress & FanFiction Blog, 2013 <https://blog.fictionpress.com/2013/10/18/pairing-visibility/> [accessed 6 December 2016]

‘List of Harry Potter Pairing Names – Fanlore’ <https://fanlore.org/wiki/List_of_Harry_Potter_Pairing_Names#Slash_Pairings> [accessed 6 December 2016]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.